Skip to content

Guide NFT : faut-il vendre ou acheter des jetons non fongibles ?

Article par La rédaction

Le NFT, vous en avez forcément entendu parler ces derniers temps. Dans les médias, à la table d’à côté, par un ami. On entend parler de crypto, de tokens, mais aussi d’investissements, de sommes d’argent astronomiques et d’histoires d’ados qui deviennent milliardaires pendant l’été. 

Alors le NFT, c’est quoi exactement ? À quoi ça ressemble ? Est-ce que vous pouvez créer votre NFT ? Est-ce un bon investissement et peut-on vraiment devenir riche avec ces fameux jetons non fongibles ? 

On répondra à ces questions et d’autres dans ce guide du débutant NFT crypto. 

NFT définition

© NFT exemple

Un NFT c'est quoi ?

Un NFT (Non Fungible Token), jeton non fongible en bon vieux français, est un certificat d’authenticité numérique issu de la blockchain. 

En gros, c’est une ligne de code intégrée dans un objet numérique unique, qui garantit que vous en êtes bien le seul propriétaire. L'œuvre est stockée dans la blockchain et grâce au contrat intelligent (smart contract), sa propriété est 100% traçable et inviolable

Cet objet peut être une œuvre d’art, un gif, un collectible, une vidéo ou d’autres sortes d’expériences réalisées sous formes de programmes, qui sont principalement développés sur la blockchain Ethereum et ses sous-couches, comme Polygon.

Les NFT se créent, se vendent et s’achètent sur des NFT marketplaces, à prix fixes ou aux enchères, et forment un nouveau marché spéculatif. 

Quel rapport entre NFT et crypto ?

Un NFT est un crypto actif, mais ce n’est pas une cryptomonnaie. La crypto monnaie est fongible, c'est-à-dire qu’elle est interchangeable.

Par exemple, un bitcoin est interchangeable avec un autre bitcoin, tout comme un billet de 10€ est interchangeable avec un autre billet de 10€.

Mais une œuvre d’art, une maison ou un terrain sont non fongibles car ils sont uniques.

En revanche, les NFTs s’achètent avec des cryptos, principalement des Ethers, puisque le gros de l’activité de ces tokens se passe sur la blockchain Ethereum (mais pas seulement).

Si vous voulez acheter ou créer des NFTs, il faudra donc aussi vous lancer dans la crypto si ce n’est pas déjà fait. 

Cela signifie par ailleurs que tout le marché des NFTs repose sur celui de la crypto, très volatile. À garder en tête si vous souhaitez investir dans les NFT.

Exemples de NFT 

On parle souvent de NFT art et de la façon dont ce nouvel asset est en train de révolutionner le monde de l’art. Il faut dire que plusieurs ventes spectaculaires ont fait parler d’elles en 2021. 

Par exemple l’artiste américain Peeble, qui a vendu son NFT aux enchères de Sotheby's pour la somme délirante de 69,3 millions de dollars.

Beeple Collage, The First 5000 Days - (c) Beeple

 Mais les NFT crypto peuvent prendre de nombreuses autres formes :

Cela peut-être des pièces musicales, comme cette collaboration avec The Weeknd.

NFT The Weeknd & Strangeloop Studios

Ils peuvent aussi être les éléments ou personnages d’un jeu. 

Les Cryptokitties sont déjà cultes, bien que lancés en 2017. Il s’agit d’un jeu, lancé sur Ethereum par le studio de design canadien Dapper Labs Inc, dont le but était de populariser le concept de la blockchain. Ici les NFTs sont des chats, que vous pouvez acheter, chacun possédant un ADN unique. Vous pouvez participer à des enchères pour les accoupler à d’autres chats et obtenir ainsi d’autres chats uniques. 

Cryptokitties - NFT

Les NFTs peuvent aussi être des noms de domaines blockchain (identifiant lisible de portefeuille ou site internet), des morceaux de mondes virtuels, situés dans le métavers, des collectibles, mais aussi des memes, des GIFs ou des Tweets. Ainsi Jack Dorsey, l’ex patron de Twitter avait vendu son tout premier tweet en mars 2021 pour 2,9 millions de dollars, tandis que la propriétaire de la photo du meme Disaster Girl a vendu celle-ci pour 500 000 $.

Les marketplaces NFT 

Où acheter des NFT ?

Les NFT crypto se vendent et s’achètent sur des marketplaces dédiées. Même si la plupart des NFTs fonctionnent sur Ethereum, ce n’est pas le cas de toutes.

Certaines marketplaces sont spécialisées, d’autres sont généralistes. Certaines accueillent tout le monde, d’autres font une sélection sur les NFT art. 

Voici le top des NFT marketplaces : 

  • OpenSea > Généraliste, ouverte à tous 
  • Rarible > axé art, ouverte à tous
  • Nifty Gateway > Là où se sont faits les plus grosses ventes jusqu’à présent, très sélective
  • HicetdNunc > eco-friendly, prix bas, fonctionne sur la blockchain Tezos
  • Binance NFT > accepte les ETH, BUSD et BNB
  • SuperRare > super sélective, pour les collectionneurs d’art, frais élevés
  • Foundation > sélective, artistes sur invitations, frais élevés
  • Mintable > généraliste, ouvert à tous, accepte les cartes de crédit, pas de frais pour le vendeur
  • Veve NFT > application de collectibles, fonctionne sur la blockchain ECOMI et la crypto OMI
  • Valuables > pour acheter des tweets
  • NFTKey.app > pour les collectibles, fonctionne avec ETH et BSC

Mais il y en a encore bien d’autres, dont certaines spécialisées, par exemple autour d’un jeu, comme Axie Infinity et la Axie Marketplace ou autour d’un sport, comme la NBA TopShop.

Pour utiliser ces plateformes, que vous soyez acheteur ou créateur de NFTs, vous devez avoir un cryptowallet, crédité en Ether (ETH) ou autre devise acceptée sur les sites en question et connecter ce wallet à votre votre plateforme NFT.

Comment créer un NFT ?

Vous aussi, vous avez envie de tenter l’aventure NFT crypto ? Si vous avez compris cet article jusqu’ici, c’est à votre portée. On vous explique comment créer et vendre vos NFT en 5 étapes.

1. Créez votre œuvre numérique

Bon, cette partie-là, c’est votre job. Comme nous l’avons vu, cela peut-être une image, une vidéo, un GIF… la joie du numérique, c’est justement qu’il n’y a pas de limite. 

Créer une NFT

2. Créez votre crypto wallet

Il faut savoir que toutes les marketplace NFT facturent différents frais de fonctionnement, que l’on appelle Gas Fees, dont les montants sont fluctuants, car déterminés par la communauté. 

II vous faut donc un wallet crédité de la somme suffisante pour couvrir ces frais. 

Si vous vous lancez sur Ethereum, vous trouverez un wallet adapté ici.

Metamask est un portefeuille très populaire dans cet environnement. La plupart des marketplaces vous proposent directement une liste de portefeuilles compatibles.

Les frais sur les marketplaces NFT

Ces frais servent à rémunérer les mineurs qui valident votre transaction, et/ou la plateforme qui l’accueille. Leur montant dépend à la fois du cours du gaz (GWEI) et du volume de gaz nécessaire à l’opération. 

Par exemple le minting d’une NFT sur n’importe quelle plateforme peut varier entre 2$ et 32$ selon l’activité du jour, à l'heure où on écrit ces lignes.

Sur OpenSea, on vous facturera des frais pour les opérations suivantes : 

  • La création d’un compte vendeur
  • La validation d’un NFT crypto qui n’a pas été minté (transformé en NFT) sur OpenSea

Donc pour un premier listing sur Opensea, cela vous coûtera à peu près 70€. Mais vous pourrez uploader ensuite d'autres nft gratuitement.

Et à chaque : 

  • Acceptation d’une offre
  • Transfert d’un NFT à un tiers
  • Achat d’un NFT
  • Suppression d’un NFT listé
  • Suppression d’une enchère
  • Conversion WETH vers ETH et vice versa
  • Gel de vos méta-datas

Comme les Gas Fees varient dans le temps, on vous demandera de fixer une Gas Limit. C’est-à-dire un plafond au-delà duquel vous ne souhaitez plus dépenser de gaz. Cette somme comprend le coût du gaz et un tip pour le mineur. Si vous souhaitez que votre transaction se fasse rapidement (en quelques minutes, par exemple pour une mise sur une enchère), fixez une limite haute. Si la transaction n’est pas pressée (30 minutes ou plus), fixez-la plus basse. Attention, car si votre limite est trop basse, vous pouvez perdre la transaction, mais payer quand même les gas fees.

La ETH Gas Station vous informe en temps réel du coût du gaz et vous aide à fixer vos plafonds.

Par ailleurs, le wallet Metamask vous indique toujours le prix conseillé pour chaque transaction.

Si le cours du gaz est trop élevé. vous pouvez tenter la transaction plus tard.

3. Achetez des cryptos

Pour cela, rendez-vous sur les plateformes de cryptos. Vous pourrez acheter des ETH par exemple sur Coinbase, Binance ou eToro.

Difficile d’indiquer un montant, car cela dépend vraiment de votre plateforme. Il semble que l’équivalent de 100$ soit en tout cas un minimum.

4. Connectez votre wallet à une marketplace

La procédure dépend de la marketplace, mais c’est généralement assez simple. Cela fonctionne avec un QR code, vous n’avez qu’à suivre les étapes. 

5. Mintez votre œuvre

Ce qui veut dire, transformez-la en NTF sur la plateforme. Il faut pour cela y importer votre œuvre. Cela ressemble à l’importation d’une vidéo sur YouTube. C’est là que vous pourrez sélectionner quelques options intéressantes, par exemple ajouter du contenu exclusif lié au NFT, fixer des royalties et bien sûr fixer un prix ou un montant d’enchères. 

Le Lazy Minting : Créer des NFTs gratuitement

Pour encourager les nouveaux créateurs NFT qui ne souhaitent pas dépenser trop d’argent pour débuter, certaines plateformes comme OpenSea ont inventé le Lazy Minting. Cela consiste à minter l'œuvre seulement au moment de la transaction. C’est donc l’acheteur qui couvre les frais de gas. Une option pratique, mais que de nombreux collectionneurs n’apprécient pas. 

Et voilà ! Vous avez créé votre premier NFT.

Note: savez-vous que vous pouvez vendre vos NFTs sur Shopify ? Si votre boutique est en forfait Shopify Plus, vous pourrez rejoindre le programme bêta NFT de Shopify et vendre vos NFTs avec des paiements en carte de crédit et crypto (avec l'aide de Shopify Payment si votre boutique est basée aux États-Unis, sinon avec une autre solution de paiement).

Si vous n'êtes pas sur le forfait Shopify Plus, deux options s'offrent à vous : 

  • Créer un catalogue de produits et les lier à des marketplaces
  • Connecter votre boutique à une solution de paiement tierce qui accepte la vente de NFTs

Vous trouverez plus d'infos sur le sujet dans les pages Shopify NFTs.

Deviens entrepreneur e-commerce et lance ta boutique en ligne dès maintenant avec Shopify. Personnalise ton site et tes produits sans besoin de coder.

Je lance ma boutique Shopify

Comment vendre un NFT ?

Même si ces tokens en sont à leurs débuts et que tout est possible, il y a quand même quelques règles à comprendre pour s’installer dans le game. 

Qui achète les NFT ?

On peut en effet se demander quel genre de personnes peut dépenser autant d’argent pour un buste de Napoléon virtuel, un chat numérique ou un cadeau en VOXEL ?

Même si ces personnes peuvent être très différentes, elles ont toutes un point commun : la passion. (bon et un peu l’argent aussi !). Et ces personnes achètent principalement pour deux raisons : soit c'est rare (l'équivalent d'une œuvre signée), soit c'est intéressant (donne accès à des avantages).

Les collectionneurs 

D’art, de carte Pokémon, de cryptokitten ou de tout ce qui vient de leur chanteuse préférée. Peu importe ce qu’ils collectionnent, ils sont prêts à tout pour obtenir un collectible qu’ils jugent important. Les collectionneurs d'art sont aussi investisseurs, ils regardent la côte d'un artiste ou évaluent son potentiel de célébrité.

Leur critère numéro 1 : la rareté.

Rare NFT

Les gamers

Ils peuvent aussi être séduits par les collectibles, mais ils achètent surtout des assets pour leurs jeux préférés. Avec la montée du Play-to-Earn (gagner de l’argent en jouant), la crypto et les NFTs sont de plus en plus intégrés dans les jeux. On peut ainsi gagner des cryptos par des actions, qu’on dépense ensuite dans des NFTs, qui améliorent notre niveau ou l’expérience, que l’on peut revendre par la suite, etc. 

Guild of Guardian, un jeu play-to-earn qui sera lancé début 2022 a organisé une vente de tokens à laquelle plus de 800 000 utilisateurs se sont inscrits. Plus de 10 000 ont acheté des NFTs, jusqu'à 500 $ la pièce.

Leur critère numéro 1 : la valeur

NFT Gaming

Les investisseurs

Ils sont déjà à fond sur les crypto, ils sont au premier rang pour les NFTs. Les investisseurs cherchent la bonne affaire, qu’il s’agisse d’une œuvre numérique ou d’un nom de domaine. Ils achètent et revendent plus tard, ils misent sur des terrains virtuels qu’ils font fructifier, ils suivent les cours de près.

Leur critère numéro 1 : la tendance 

Donc, si vous voulez vendre vos NFTs, ceux-ci doivent séduire l’une ou plusieurs de ces catégories. Quel est votre sujet ? Y a t-il un projet derrière ? Y aura t-il des séries ? Vos NFT sont-ils uniques ou déclinables ? Posez-vous toutes ces questions avant de vous lancer. 

Le fameux ado qui est devenu millionnaire, n'a pas gribouillé trois trucs sur son ordi. Il code depuis l’âge de 6 ans et il a créé une série de 3350 dessins de baleines

Alors, quel est votre projet NFT ?

Faut-il acheter des NFTs ?

Si vous n’avez pas l’intention de dessiner 3000 baleines, on vous comprend ! Pourquoi ne pas tenter l’investissement dans les NFTs ?

Disclaimer : Avant tout, comme nous l’avons dit plus haut, le marché des NFTs repose sur celui, très volatil et spéculatif, des cryptos. Investir dans des NFTs est donc risqué, comme tout investissement. Ne vous lancez pas à l’aveugle et apprenez tout ce que vous pouvez sur le sujet avant de dépenser votre argent, en ETH ou en EUR.

Maintenant qu’on a dit ça, est-ce que c’est une bonne idée d’investir dans les NFTs ?

A priori, oui. Parce qu’on peut pressentir que ce crypto actif va s’installer pour longtemps. Et la raison est moins du côté du Bitcoin et consorts que du côté du métavers. 

Mais avant tout, pour se donner une idée du volume de ce marché, voici quelques statistiques NFT :

  • Le volume de vente hebdomadaire oscille entre 10 et 20 millions de dollars chaque semaine
  • En 2020, la vente de NFT a généré 250 millions de dollars.
  • Les collectibles représentent de loin la plus grosse part des ventes (plus de 6 milliards de dollars depuis 2018).
  • Le gaming représente le nombre de ventes le plus élevé.

(sources: Earthweb.com et Statista)

Il est par ailleurs difficile de communiquer des chiffres sur les NFT étant donné l'allure à laquelle ce marché évolue.

Mais on voit bien que ce marché est énorme !

En fait le NFT est une valeur intéressante, car elle est utile. 

À première vue, on peut se demander pourquoi acquérir un objet numérique et donc virtuel et qui en plus, est déjà visible et accessible à tous.

En fait, il a plusieurs fonctions : 

Populariser la technologie blockchain et les contrats intelligents

Blockchain et crypto

À l'origine donc, des NFT art comme les Cryptokitties ou les Cryptopunks servent à populariser la blockchain, cette technologie ultra sécurisée aux multiples applications possibles. Des applications qui changeront notre vie au quotidien à de nombreux niveaux. 

Une alternative économique au marché de l’art

Concernant les NFT art, c’est en effet un nouveau circuit économique qui s’ouvre aux artistes, en marge du marché de l’art traditionnel, très difficile d'accès et saturé. C’est son pendant virtuel. 

Avec les NFTs, tout est nouveau, il n’y pas encore de règles, de hiérarchie. C’est le moment où tout est possible. La preuve encore avec Peeble, qui en une seule vente, est devenu le troisième artiste le plus cher au monde, derrière David Hockney et Jeff Koons. Ou encore Booba, qui a vendu pour plus 500 000 € son dernier clip sous forme de NFT.

L’autre avantage des NFTs par rapport au circuit classique, ce sont les royalties. Un créateur peut décider d’imposer des royalties, généralement de 5% à 10%, qu’il touchera à chaque fois que l'œuvre sera revendue. 

Donc si vous voulez créer des NFT, c’est vraiment le bon moment. 

Obtenir des avantages exclusifs

Il est possible de rattacher des avantages exclusifs à un NFT. Par exemple, le label allemand Les Enfants Terribles met aux enchères 6 titres inédits d'artistes. Parmi les futurs propriétaires de NFTs, certains recevront des cadeaux et des accès VIP aux prochains concerts.

Autre exemple dans le gaming, ou les NFT n'ont même pas forcément d'intérêt visuel. Il s'agit d'une suite de chiffres, qui correspondent à un équipement de personnage dans un jeu bientôt lancé. 

Acquérir des espaces dans le métavers

C’est sans doute cet aspect qui assure l’avenir des NFTs. Le métavers est un autre terme très tendance en ce moment… c’est l’ensemble des mondes virtuels connectés à Internet et le futur Web 3D. Dans ces mondes numériques, on vit des expériences en réalité augmentée et virtuelle. Et dans ce monde, comme dans le nôtre, on a besoin d’objets non fongibles. Vous pourrez vivre ou intégrer ces expériences sur les terrains NFT que vous achetez et les remplir d’objets non fongibles. 

Mais Second Life n'a pas marché pensez-vous ? C'est vrai, mais c'était en 2003 et la technologie n'y était pas. Aujourd'hui, c'est différent.

Dans un monde virtuel, on a également besoin d’une sécurité maximale, ce que permet la blockchain. 

Decentraland est actuellement l’un des plus importants métavers, construit sur Ethereum. Vous pourrez y acheter des LAND ou des ESTATES, sur OpenSea ou directement sur leur marketplace, avec MANA, leur crypto native.

Carte de décentraland

Vous pourrez aménager ce terrain comme vous le souhaitez, inviter des amis chez vous, mais aussi développer des applications ou créer des événements. Et les marques et grandes entreprises y sont déjà. Juste la dernière semaine de novembre 2021, plus de 100 millions de dollars de terrains ont été vendus à des promoteurs, via quatre métavers, avec en tête The Sandbox.

The Sandbox, est un jeu vidéo blockchain français, qui a aussi créé sa crypto monnaie (le SAND) et qui mène la danse des volumes de transaction NFT sur OpenSea.

The Sandbox

Vous pourrez acheter un LAND sur lequel vous pourrez construire des jeux VOXELS. Mais vous pourrez aussi le louer pour obtenir plus de SAND. Bon, on vous le dit tout de suite, un LAND Sandbox se vend au minimum près de 3000 dollars. 

Le prix d’un LAND en SAND a toujours été fixe, mais la valeur de la crypto SAND est passée de 1 à 3 dollars en quelques mois. Vous voyez l’opportunité d’investissement là ?

D’ailleurs, le même fond Republic Realm y a acheté un yacht pour 650 000 $.

Retrouver un web décentralisé

C’est l’un des enjeux majeurs de la communauté Blockchain : un réseau de sites Internet avec lesquels les utilisateurs reprennent le pouvoir sur leurs données. Un monde qui ne serait plus dominé exclusivement par les GAFA, qui ont entièrement la main sur l’utilisation de nos données, les conditions d’utilisation, ou encore les prix du marché. Les noms de domaines blockchain permettent entre autres, de créer des sites décentralisés. Et un nom de domaine, ça s'achète et ça se revend.

Mis à part ces quelques pistes, il faut avoir de l’imagination pour anticiper toutes les possibilités d’investissement des NFTs.

Comme le dit Eric Anziani, COO de Crypto.com : “C’est l’aspect art digital qui a lancé les NFTs. Mais c’est bien plus puissant que ça. Dorénavant, ce sera l’outil qui représente n’importe quel actif digital dans les mondes virtuels. Les applications sont donc énormes.” 

Donc en pratique, si les NFT art sont une valeur intéressante (le très sérieux top 100 des personnalités influentes de l’art contemporain par ArtReview classe en première position et pour la première fois une entité au lieu d'une personne: le NFT !), il vaut mieux avoir un œil aiguisé. 

Bien sûr, le prix d’une œuvre que vous achetez peut exploser, mais il y a aussi de fortes chances que ce ne soit pas le cas, ou que cela soit très progressif. 

Sur les plateformes NFT généralistes, il faudra beaucoup scroller avant de tomber sur quelque chose d’intéressant. Sur les plus sélectives, les prix sont plus élevés. 

Les collectibles sont actuellement le secteur qui connait la plus forte croissance. Guettez les sorties de projets, là où les prix sont au plus bas. Étudiez la rareté des NFT, grâce à des outils comme Rarity.tools.

Côté métavers en revanche, même si cela reste risqué (rappelez-vous, vos gains sont en crypto), on est plus sur une réflexion logique. D’après vous, qu’est ce qui va marcher dans les mondes virtuels ? Pensez aux espaces publicitaires, aux locations, aux événements, aux applications…

Il y a certainement de beaux paris à tenir !

Enfin, dernière remarque : Ethereum étant de plus en plus saturée, surveillez d'autres blockchains émergentes sur les NFT, comme Solana.

En attendant, comme nous le disions, TOUT investisement est risqué, et encore plus quand c'est tout nouveau tout beau. Alors renseignez-vous ! Il existe déjà des formations NFTs à droite à gauche. Voici quelques références :

  • Pour comprendre le vocabulaire NFTs : Le grand lexique du NFT
  • La NFT School (en anglais) : work in progress par une communauté de développeurs passionnés.
  • Vous trouverez plusieurs formations pas chères sur les NFTs et les crypto sur Udemy.
  • Pour suivre l'actu du NFT et de la crypto Art : NFT Morning

Et voilà, vous savez tout sur les NFTs. Vous avez déjà créé ou acheté des NFTs ? Dites-le nous en commentaires.

Vous souhaitez en savoir plus ?

En lien