Le top des moteurs de recherche en France et dans le monde

Top des moteurs de recherches

Comment ? Il y aurait d’autres moteurs de recherche que Google ???

Au vu de l’hégémonie Google, cela semble difficile à croire et pourtant : il existe bel et bien de nombreux autres moteurs de recherches dans le monde.

Encore plus surprenant : ces moteurs de recherches peuvent même très populaires. Ils ne le sont juste pas beaucoup à côté du géant Google.

Certains de ces moteurs de recherches alternatifs semblent être des reliques du temps de la naissance d’Internet, il y a maintenant une éternité.

D’autres sont simplement très connus dans une région spécifique, comme en Chine, en Corée du Sud ou en République Tchèque.

Découvrons ensemble ce monde caché des moteurs de recherches alternatifs.

Comment fonctionne un moteur de recherche  ?

Cette question peut paraître inintéressante de prime abord, mais elle le devient pour comprendre ce top.

En effet, il ne faut pas confondre moteur et métamoteur. Le premier utilise son propre algorithme pour filtrer les résultats qui vous intéressent. Le second agrège les résultats en louant les services des géants de la recherche web.

Le top des moteurs de recherche

Le meilleur moteur de recherche du monde : Google

Moteur de recherche Google

Il est vraiment difficile de se représenter la taille de Google.

Ce moteur est tellement populaire qu’il dépasse de très loin l’ensemble de ses concurrents.

Le graphique ci-dessous est assez parlant. Google rassemble à lui tout seul 88,47% de l’ensemble des recherches mondiales (avril. 2019).

Statistiques moteurs de rechercheUn peu inquiétant non  ?

Le moteur de recherches est créé en 1996 par Sergey Brin et Larry Page, mais saviez-vous que les deux associés ont proposé de vendre Google en 1999, à l’entreprise Internet Excite, pour seulement 750 000 $  ? Cela fait maintenant 20 ans que Excite s’en mord les doigts.

Aujourd’hui, Google et sa maison mère Alphabet sont valorisés à hauteur de plus de 750 milliards de dollars.

Larry Page occupe d’ailleurs actuellement la 6e place dans le classement des personnes les plus riches du monde, avec un capital net de 55,8 milliards de dollars.

Fun fact  : le nom “Google” est dérivé du mot “googol”. Il s’agit d’un terme mathématique signifiant “10 élevé à la puissance de 100”, c’est-à-dire, 1 suivi 100 zéros.

Aujourd’hui, Google est bien plus qu’un simple outil de recherches.

L’entreprise a développé de nombreux autres logiciels et outils, tels que Google Drive ou Google Analytics. Il possède YouTube, a lancé une gamme de smartphones et d’ordinateurs et a même créé des voitures automatisées.

Google propulse également d’autres moteurs, tels que Ask. Le géant du web est constamment en train de mettre à jour les pages des résultats de recherches et fournit une variété de formats de contenus utiles tels que les Google Featured Snippets.

Ou s’arrêtera-t-il  ?

Moteur de recherches n°2: Bing

  • Parts de marché de la recherche en ligne  : 2,34 %

Très looooooin derrière, Bing est pourtant le second moteur de recherche au monde, avec 2.34% de parts de marché (mais troisième en France derrière Yahoo!). Bien qu’affichant un score faible à côté de Google, il maintient des scores respectables dans plusieurs pays.

D’ailleurs son nom exprime clairement ses intentions  : “Best Is Not Google”.

Il est opéré par Microsoft et émane des moteurs de recherches MSN Search et Windows Live Search (aujourd’hui disparu).

Tout comme Google, Bing filtre les résultats sous différentes catégories  : images, vidéos, cartes et actualités.

Mais contrairement à Google, la page d’accueil de Bing présente toujours une image à couper le souffle, ainsi que des news.

Moteur de recherche BingEn juillet 2009, Microsoft et Yahoo! annoncent un accord selon lequel Bing propulsera Yahoo!, à l’époque le quatrième dans le classement mondial des outils de recherches.

Les entreprises ne devraient pas négliger Bing. Bien qu’il n’ait pas autant de succès que Google, il rassemble tout de même 1,3 milliard de visites par mois.

Croissance du trafic sur Bing

Par ailleurs, puisque tout le monde est concentré sur Google, il y a moins de compétition sur Bing.

C’est pourquoi la publicité et le référencement sur Bing méritent toute votre attention.

Moteur de recherches n°3: Yahoo!

  • Parts de marché mondiales  : 1,64%

Si Google domine le marché, il faut bien se dire que rien n’est joué entre les autres moteurs de recherche, dont le classement change régulièrement. Par exemple, en septembre 2018, Yahoo était en quatrième position. Les dernières statistiques disponibles, datant de septembre 2019, le montrent en troisième position (mais deuxième en France, derrière Bing).

Yahoo rechercheL’histoire de Yahoo! est aussi intéressante qu’embarrassante :

L’entreprise est fondée en 1994 par Jerry Yang et David Filo. Ils nommèrent leur site “Le guide de l’Internet de Jerry et David” (Jerry’s and David’s guide to the World Wide Web), avant de rapidement remplacer ce nom par Yahoo!, les initiales de “Yet Another Hierarchical Organized Oracle” (encore un oracle hiérarchiquement organisé).

Yahoo Mails et d’autres services Internet ont propulsé l’entreprise à une valorisation de 125 milliards de dollars en 2000.

Mais les choses ont commencé à se gâter.

Les fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin ont tenté de vendre Google à Yahoo! en 1998 pour la somme misérable d’un million de dollars.

Yahoo a refusé.

Depuis, bien qu’ayant une très large avance et des moyens beaucoup plus importants, Yahoo! mails s’est incliné devant Gmail, Yahoo! et bien d’autres services d’autres entreprises du web, comme Quora ou Instagram.

Aujourd’hui, le moteur de recherche Yahoo! est propulsé par Bing de Microsoft. Les résultats de ces deux outils sont donc assez similaires.

Moteur de recherche n°4: Baidu

  • Parts de marché  monde : 0,92%

Voici Baidu ! Le quatrième moteur de recherche mondial, avec 0,92% de parts de marché. Baidu n’est pas du tout utilisé en France, mais c’est le plus populaire en Chine et vu sa dimension, il fallait bien le nommer dans ce top.

Moteur de recherche Baidu

En fait, Baidu domine totalement le marché chinois avec 74,73 % de parts de marché (février 2019). En comparaison, Google n’atteint que 2% du secteur de la recherche en ligne en Chine.

Baidu, dont le siège se trouve à Beijing, est fondé en 2000. C’est l’une des plus grandes entreprises au monde sur le segment de l’intelligence artificielle et des services Internet. Et pourtant, Baidu n’a que très peu d’influence hors du territoire chinois.

Recherche sur BaiduCe n’est rien de dire que la Chine dispose du système de censure en ligne le plus large et le plus sophistiqué au monde.

On l’appelle souvent le  “Grand firewall de Chine”, en référence à la Grande muraille de Chine.

Les entreprises internationales telles que Google doivent donc se plier à des règles extrêmement strictes et complexes pour mettre un pied sur le marché chinois.

Moteur de recherche n°5: Yandex

  • Parts de marché mondiales : 0,47%

Yandex se trouve en cinquième position mondiale dans ce top des moteurs de recherche, avec une part de marché de 0,47%. Tout comme Baidu, il n’est pas du tout utilisé en France, puisque c’est le favori des Russes.

Moteur de recherche YandexJusqu’en juillet 2019, il s’agissait du moteur de recherche le plus populaire de Russie, mais Google l’a historiquement dépassé ! Yandex reste néanmoins utilisé par 43,01% de la population, contre 53,56% pour Google.

Google dépasse YandexYandex est également populaire en Ukraine, en Biélorussie, au Kazakhstan, en Ouzbékistan et en Turquie.

L’entreprise propose 70 différents services, des outils comme Yandex Disk ou un service de stockage cloud similaire à Google Drive.

Le nom Yandex est adopté en 1993 et signifie “Yet Another iNDEXer” (encore un index).

L’un des gros avantages de ce moteur de recherche pour les russophones, c’est sa capacité à comprendre les modulations russes dans les requêtes. En russe, les mots peuvent comporter plus de 20 terminaisons différentes pour indiquer leur relation entre eux. “Si cela en fait un langage très précis, cela rend aussi la recherche très difficile” indique le professeur en linguistique informatique David Pesetsky.

Yandex est entré sur la bourse américaine en 2011, avec une cotation initiale de 1,3 milliard de dollars, ce qui l’a placé en deuxième position sur le secteur, derrière Google.

Moteur de recherche n°6: Ecosia

  • Parts de marché en France : 0,96%

Revenons maintenant au top des moteurs de recherches français. Et voici un outil de recherche étique et écologique !

En effet, Ecosia est un moteur de recherche écologique, qui collecte des fonds pour planter des arbres à mesure que vous faites des recherches Internet.

Moteur de recherche ecosiaMais comment fonctionne Ecosia ?

Il s’agit d’une entreprise allemande, basée à Berlin et fondée par un voyageur alarmé par le changement climatique : Christian Kroll. Comme tous les moteurs de recherche, Ecosia génère des revenus sur les annonces et les liens sponsorisés. Elle reverse une partie de ses revenus pour soutenir des opérations de reforestation un peu partout dans le monde.

Une belle nouvelle de savoir que Ecosia occupe aujourd’hui la quatrième position dans le top des moteurs de recherche français, avec 0,96% (septembre 2019).

Ecosia dispose d’un algorithme minimaliste qui reprend les résultats de Bing.

Par ailleurs, Ecosia mise la carte de la protection des données. L’entreprise ne conserve pas vos requêtes de manière permanente, n’utilise pas d’outils de tracking externe et ne vend pas vos données à des publicitaires.

Enfin l’entreprise est extrêmement transparente sur la façon dont elle dépense son argent, grâce à des rapports d’activité publiés régulièrement. En octobre 2018, son fondateur a même donné une partie de ses revenus à la fondation.

Les dirigeants d’Ecosia ont également pris l’engagement de ne pas faire de profit avec l’entreprise, ni de revendre la revendre à cette fin.

Ecosia dispose d’une extension Chrome pour que le changement se fasse facilement pour vous.

Moteur de recherche n°7 : Qwant

  • Parts de marché France : 0,80%

Avec 0,80% de part de marché, Qwant est le septième moteur de recherche le plus utilisé en France.

Il s’agit pour le coup du seul moteur de recherche français et basé sur place. Son crédo est vraiment concentré sur la protection de la vie privée de ses utilisateurs.

Qwant ne conserve aucune de vos données de navigation et ne fait pas d’exploitation commerciales.

Moteur de recherche Qwant
Il met en avant également une neutralité des résultats, un point sur lequel le géant Google est régulièrement attaqué. Enfin Qwant, puisque basé en France, respecte les lois et la culture européenne, y compris sur le plan fiscal.

Malheureusement, cette belle initiative française connaît un parcours agité. À commencer par son lancement, qui s’est transformé en cauchemar de communication. En effet, si Qwant utilise aujourd’hui officiellement les résultats de Bing, l’entreprise a auparavant manqué de transparence sur la provenance des résultats. Cela a entamé sa popularité dès sa création en 2013.

Il semble par ailleurs paradoxal qu’un service en ligne utilisant des ressources américaines puisse effectivement respecter une protection complète des données utilisateurs.

Cela dit, ne serait-ce que pour le plaisir d’utiliser un moteur de recherche français, n’hésitez pas à tester Qwant qui a par ailleurs d’autres avantages  :

Par exemple des résultats s’affichent de manière panoramique, c’est-à-dire tous les types de contenus à la fois  : résultats écrits, images, musique, vidéo, etc.

Recherche sur QwantQwant propose également un moteur de recherche enfants, avec des résultats qui leur sont réservés uniquement.

Moteur de recherche n°8 : DuckDuckGo

  • Parts de marché France  : 0,34%

DuckDuckGo est le septième moteur de recherche au monde, avec 0,39% de parts de marché. Il est centré sur la confidentialité des données.

Moteur de recherche DuckDuckGoOn sait bien que la suprématie de Google pose de nombreux problèmes de confidentialité. Le géant du web est connu pour suivre, surveiller et collecter des millions de données de ses utilisateurs.

Alors si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée que vos datas soient récupérées et stockées, ou si vous n’aimez pas être la cible de publicités intempestives, vous auriez peut-être intérêt à tester DuckDuckGo.

Le slogan de DuckDuckGo est “Privacy, simplified” (la confidentialité, simplifiée).

Le moteur se décrit lui-même comme “l’entreprise de la confidentialité Internet qui vous permet de prendre entièrement le contrôle de vos informations personnelles en ligne, sans concession.”

Alléchant non  ?

DuckDuckGo ne stocke pas vos infos personnelles et ne vous traque pas avec la publicité. Cela signifie que lorsque vous recherchez une paire de chaussures, vous ne serez pas bombardé de publicités de chaussures pendant les deux semaines suivantes.

Vous passerez facilement à l’utilisation de DuckDuckGo grâce à l’extension Chrome. C’est la solution idéale pour ceux qui passent beaucoup de temps à surfer sur le web et qui s’inquiètent de leurs données personnelles.

DuckDuckGo reçoit actuellement 30 millions de requêtes quotidiennes et ne cesse de croître.

Moteur de recherche n°9 : Naver

  • Parts de marché mondiales  : 0,13%

Naver est le huitième moteur de recherche mondial, avec 0,13% des requêtes.

Naver moteur de rechercheC’est surtout le principal outil de recherche en ligne en Corée du Sud, avec 75% de la population l’utilisant. C’est pourquoi on l’appelle souvent le Google de la Corée du Sud.

Naver est le premier moteur de recherche de Corée utilisant son propre algorithme, lancé en 1999. Aujourd’hui, le groupe Naver propose une multitude de services, telle qu’une messagerie, une encyclopédie, un index dédié aux enfants et un portail web d’actualités.

Moteur de recherche n°10 : Lilo

Lilo est un métamoteur de recherches, qui, un peu sur le modèle d’Ecosia, finance des projets sociaux et environnementaux avec 50% de son chiffre d’affaires.

Lilo moteur de rechercheCe moteur de recherche alternatif est fondé en 2014 par deux Français.

À chaque recherche, l’utilisateur collecte des gouttes d’eau qu’il peut utiliser pour participer au financement des projets qui lui tiennent à cœur.

Il utilise les données de Google, de Bing et de Yahoo. Ce métamoteur travaille avec les régies publicitaires correspondantes et d’autres partenaires propres. Il ne collecte pas non plus les données de ces utilisateurs et propose également un service de messagerie.

Vous l’utiliserez facilement grâce à l’extension Chrome.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Oberlo utilise des cookies afin d’assurer le fonctionnement nécessaire du site et d’améliorer votre expérience. En utilisant ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité.